L’épargne à long terme s’effectue par le biais d’une assurance de la branche 21 (formule à capital et taux garantis) ou de la branche 23 (formule d’investissement dans des fonds). Il s'agit d'un produit d'épargne à moyen ou long terme sous forme de contrat d’assurance-vie.

Le montant maximal de l'épargne que vous pouvez déduire fiscalement dépend de vos revenus, avec un maximum absolu de 2.390 € (pour l’année d’imposition 2021, revenu 2020). Pour vous donner un ordre d’idée : si votre revenu professionnel imposable net est supérieur à 34.000 €, vous pouvez déduire le montant maximal de 2.390 €.

L’épargne à long terme procure un avantage fiscal de 30 % sur les primes versées, soit 717 € par personne pour ceux qui peuvent déduire fiscalement le montant maximal. Sur votre déclaration fiscale, vous devez indiquer le montant épargné sous le code 1353 ou 2353.


Vous pouvez évidemment épargner moins que ce montant maximum.

Vous devez remplir certaines conditions pour pouvoir profiter de la réduction fiscale :

  • le contrat doit avoir une durée minimale de 10 ans ;
  • vous devez souscrire le contrat avant l’âge de 65 ans.

Si vous avez 65 ans, ou plus, vous pouvez profiter de la réduction fiscale pour l’épargne à long terme si vous avez souscrit le contrat avant votre 65ème anniversaire. Ce n'est pas le cas pour l’épargne-pension.

L’impôt final est de 10 % (à augmenter des centimes additionnels communaux) et est déduit à votre 60ème anniversaire de votre réserve d’épargne (la somme épargnée + les intérêts). Lorsque le preneur d'assurance signe le contrat à l'âge de 55 ans ou plus, l'impôt final est dû au 10ème anniversaire de la signature du contrat.

Puis-je profiter du bonus logement et de l’épargne à long terme ?

Il est possible de combiner le bonus logement et l’épargne à long terme, mais avec un maximum de 2.350 € pour les deux réunis. Les montants suivants peuvent être additionnés :

  • le montant de l’épargne à long terme ;
  • les intérêts et les versements de capital d’un crédit hypothécaire ;
  • les primes pour l'assurance solde restant dû dans le cas d'un crédit hypothécaire.

Dans la pratique, les intérêts et les remboursements de capital d'un crédit hypothécaire suffisent le plus souvent pour remplir totalement la corbeille. Vous ne combinerez donc que rarement le bonus logement et l'épargne à long terme. Il s’agit plutôt d’une alternative. Si vous doutez que votre corbeille 'bonus logement' soit totalement remplie avec les intérêts et les remboursements de capital de votre crédit hypothécaire, posez la question à votre bureau des contributions. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez optimiser votre déduction fiscale en effectuant des versements complémentaires dans un contrat d'assurance-vie dans le cadre de l'épargne à long terme.

Les informations qui précèdent ne sont plus d’actualité compte tenu des modifications par région quant au ‘bonus logement’. Si votre crédit hypothécaire est récent, contactez-nous afin d’en savoir plus, car il peut être intéressant de mettre en place un contrat épargne long terme malgré la présence d’un crédit.

Nos Spécialistes

christophe-van-bets-churchill-finances Épargne long terme pour les indépendants
Christophe Van BetsAssocié gérantCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." class="sppb-person-email">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : +32 (0) 2 206 30 11
philippe-brunin-churchill-finances Épargne long terme pour les indépendants
Philippe BruninAssocié gérantCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." class="sppb-person-email">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : +32 (0) 2 206 30 12