La branche 23

La Branche 23 désigne une assurance-vie liée à des fonds de placement. A l’inverse de la Branche 21, la Branche 23 ne garantit pas le capital. Ceci étant, en fonction de votre profil de risque, il est possible de constituer des portefeuilles correspondant à ce profil.

Il y a donc deux parties dans le contrat, l’assurance-vie et les fonds de placement

A) L'assurance-vie

Il y a trois intervenants dans un contrat d’assurance-vie :

  1. Le preneur : c’est le titulaire du contrat
  2. L’assuré : c’est celui sur qui le « risque » repose. A son décès le contrat est liquidé au profit du (ou des) 3ème intervenant : le bénéficiaire.
  3. Le bénéficiaire : comme son nom l’indique, c’est lui qui recevra la réserve du contrat, soit au décès de l’assuré, soit au terme du contrat si l’assuré est toujours en vie

Churchill Finances collabore avec des compagnies d’assurance qui autorisent la co-souscription.

Exemple : Monsieur et Madame souscrivent un contrat à leurs deux noms.

Un des principaux avantages de cette co-souscription est que l’on peut dès lors avoir deux assurés, ce qui permet au contrat de se poursuivre jusqu’au décès du second assuré. Tout ceci vous est expliqué plus longuement en cliquant sur le lien ici.

L’assurance-vie est également un magnifique outil pour les donations. Il est en effet possible de réaliser une donation au travers d’un contrat d’assurance-vie, et en y incluant différentes « options » via un pacte adjoint qui est en quelque sorte un document qui reprend les conditions de la donation entre le donateur (celui qui donne) et le donataire (celui qui reçoit). Sur simple demande, nous pouvons vous donner un exemple de pacte adjoint.

Une des clauses reprise le plus souvent dans le pacte adjoint concerne la rente que le donateur demande au donataire : « je t’ai donné la somme de x, à toi de me verser une rente de y jusqu’à la fin de mes jours ».

Autre avantage de la donation via un contrat d’assurance-vie, c’est que le donateur peut garder un « contrôle » sur l’affectation des sommes versées au donataire. Pour faire court, aucune décision impactant le contrat ne pourra avoir lieu sans l’accord du donateur. Cela empêche au donataire (qui est pourtant le titulaire du contrat) de revendre le contrat pour s’acheter la voiture de ses rêves par exemple.

Les possibilités en matière de donation par l’entremise du contrat d’assurance-vie sont tellement nombreuses qu’il est impossible de toutes les décrire ici.

Churchill Finances se tient à votre entière disposition pour étudier votre cas bien précis et vous donner les conseils les plus adéquats. Nous collaborons également avec plusieurs bureaux d’avocats fiscalistes pour les cas les plus complexes.

 B) Les fonds de placement

Vous l’aurez sans doute déjà vu sur les autres pages de notre site, Churchill Finances est un courtier indépendant qui a des accords de collaboration avec plusieurs compagnies d’assurances. Celles-ci pratiquent l’architecture ouverte, c’est-à-dire qu’elles commercialisent non seulement leurs propres fonds, mais également des fonds d’autres maisons de gestion. Ceci nous permet de vous offrir pas moins de 120 fonds différents, issus d’une quarantaine de maisons de gestion les plus prestigieuses.

Une fois votre profil de risque établi, et sur base de vos attentes, nous établirons ensemble un portefeuille incluant plusieurs fonds. Ce portefeuille n’est pas figé dans le temps. S’il y a lieu (par exemple s’il ne correspond plus à votre profil de risque), nous réaliserons un arbitrage d’un ou de plusieurs fonds.

Notre Spécialiste

philippe-brunin-churchill-finances Notre conseil dans le choix de vos placements
Philippe BruninAssocié gérantCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." class="sppb-person-email">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : +32 (0) 2 206 30 12